Technicien-ne supérieur-e principal-e du développement durable – (TSPDD national concours externe)

publié le 14 décembre 2020 (modifié le 23 avril 2021)

Concours externe donnant accès à des métiers liés à la mise en œuvre des politiques de l’État dans tous les domaines d’activités de nos ministères.

  NATURE

Voie d’accès : concours externe

Catégorie statutaire : B
Session : 2021
Ouvert aux ressortissants UE : Oui
Ouvert hors UE : Non

  FONCTIONS

Les membres du corps des techniciens supérieurs du développement durable participent, sous l’autorité de fonctionnaires de niveau hiérarchique supérieur ou d’officiers, à la mise en œuvre des politiques de l’État dans les domaines de l’environnement, des transports, du logement, de la construction, de l’habitat, de l’urbanisme, de la prévention des risques, de la mer, de l’énergie ou dans d’autres domaines relevant des attributions de la ministre chargée de la Transition écologique et solidaire.

Ils exercent des fonctions de contrôle, de direction d’activités, d’étude, d’expertise, d’expérimentation, de gestion, de préparation ou de recherche à caractère scientifique, technique ou économique, au sein des spécialités suivantes :

  1. Exploitation et entretien des infrastructures ;
  2. Navigation, sécurité maritime et gestion de la ressource halieutique et des espaces marin et littoral ;
  3. Techniques générales.
    Ils peuvent participer à des actions d’enseignement ou de formation professionnelle. Ils peuvent, en outre, être chargés de l’animation ou de la coordination d’une équipe.

Les techniciens supérieurs principaux et en chef du développement durable ont vocation à occuper les emplois qui, relevant des domaines et des spécialités mentionnés précédemment, correspondent à un niveau d’expertise acquis par l’expérience professionnelle, par la formation initiale ou par la formation professionnelle. Ils peuvent également participer ou être chargés de la conception et de la réalisation d’études, de contrôles et de travaux à caractère technique ou scientifique.

Ils peuvent être amenés à diriger et à coordonner les travaux des techniciens supérieurs et à encadrer une ou plusieurs équipes.

  RECRUTEMENT

CONDITIONS D’ACCÈS

Conformément à l’article 9 du décret n° 2012-1064 du 18 septembre 2012, vous devez remplir les conditions suivantes :

à la date de nomination, être titulaire de l’un des diplômes ou d’un titre de formation français dont la liste figure ci-après :

  • diplôme de BTS ou DUT délivré par le ministère de l’éducation nationale française ;
  • diplôme de niveau III délivré par le ministère de l’éducation nationale française ;
  • diplôme, titre de formation ou attestation établie par une autorité compétente prouvant que le candidat a accompli avec succès un cycle de formation au moins de mêmes niveau et durée que ceux sanctionnés par les diplômes ou titres requis ;
  • diplôme ou titre homologué de niveau III et au-dessus en application du décret du 9 janvier 1992 ou diplôme ou titre à finalité professionnelle enregistré au répertoire national des certifications professionnelles, classé au moins au même niveau que le diplôme ou titre requis ;
  • attestation d’inscription dans un cycle de formation dont la condition normale d’accès est d’être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de formation au moins de même niveau que celui des diplômes ou titres requis ;
  • OU : être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de formation de même niveau délivré par un État autre que la France, pour lequel vous demandez l’équivalence (remplir et joindre à votre dossier l’imprimé figurant en annexe et les justificatifs exigés).
  • OU : avoir une expérience professionnelle salariée ou non, exercée de façon continue ou non, (en France ou non) :
    • d’au moins 3 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie
    • d’au moins 2 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie

Conditions particulières

  • La condition de diplôme et/ou expérience professionnelle (décret n° 2007-196 du 13 février 2007)
    pour concourir, vous devez, à la date de nomination :

Liste des diplômes exigés :

  • diplôme de BTS ou DUT délivré par le ministère de l’éducation nationale française ;
  • diplôme de niveau III délivré par le ministère de l’éducation nationale française ;
  • diplôme, titre de formation ou attestation établie par une autorité compétente prouvant que le candidat a accompli avec succès un cycle de formation au moins de mêmes niveau et durée que ceux sanctionnés par les diplômes ou titres requis ;
  • diplôme ou titre homologué au niveau III et au-dessus en application du décret du 9 janvier 1992 ou diplôme ou titre à finalité professionnelle enregistré au répertoire national des certifications professionnelles, classé au moins au même niveau que le diplôme ou titre requis ;
  • attestation d’inscription dans un cycle de formation dont la condition normale d’accès est d’être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de formation au moins de même niveau que celui des diplômes ou titres requis ;
  • OU : Être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de formation de même niveau délivré par un État autre que la France, pour lequel vous demandez l’équivalence (remplir et joindre à votre dossier l’imprimé figurant en annexe n° 1 du dossier d’inscription et les justificatifs exigés).
  • OU : Avoir une expérience professionnelle salariée ou non, exercée de façon continue ou non, (en France ou non).
  • D’au moins 3 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie socioprofessionnelle que celle de la profession à laquelle la réussite au concours permet l’accès (selon la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés d’entreprise - PCS ESE – 2003) ;
  • D’au moins 2 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie socioprofessionnelle que celle de la profession à laquelle la réussite au concours permet l’accès accompagné d’un titre ou diplôme de niveau immédiatement inférieur à celui requis.
  • Vous êtes dispensé (e) des conditions de diplôme :
    • si vous êtes mère ou père d’au moins trois enfants que vous élevez ou avez effectivement élevé : vous devrez fournir les justificatifs nécessaires en cas d’admissibilité : une photocopie du livret de famille ou une attestation sur l’honneur.
    • si vous figurez sur la liste des sportifs ou sportives de haut niveau publiée l’année du concours par le ministère chargé de la jeunesse et des sports : vous devrez fournir les justificatifs nécessaires en cas d’admissibilité : une attestation délivrée par le ministère chargé des sports spécifiant l’inscription sur la liste ministérielle établie au titre de l’année civile précédant la session du concours ou copie de l’inscription sur cette liste.
Calendrier-2021-TSPDD-29
Ouverture des télé-inscriptions (à 12 heures, heure de Paris) 14 décembre 2020
Clôture des télé-inscriptions(à 12 heures, heure de Paris) 22 janvier 2021
Écrits 3 mai 2021
Résultats admissibilité à compter du 21 mai 2021
Dossier RAEP
Oraux du 14 au 18 juin 2021 (épreuves sportives spé « NSMG » à partir du 11 juin 2021)
Résultats d’admission à compter du 23 juin 2021

INSCRIPTIONS

Devenez acteur de la transition écologique et du développement durable
AVIS DE CONCOURS (format pdf - 293.5 ko - 28/12/2020)

TEXTES DE RÉFÉRENCES

  • Décret n°2012-1064 du 18 septembre 2012 portant statut particulier du corps des techniciens supérieurs du développement durable.
  • Arrêté du 8 décembre 2020 modifiant l’arrêté du 13 décembre 2012 relatif aux modalités d’organisation, à la nature et au programme des épreuves du concours externe pour l’accès au grade de technicien supérieur principal du développement durable ainsi qu’à la composition et au fonctionnement du jury.
  • Arrêté du 10 décembre 2020 autorisant au titre de l’année 2021 l’ouverture des concours interne et externe pour le recrutement de techniciens supérieurs principaux du développement durable.
  • Arrêté du 15 mars 2021 (format pdf - 37.4 ko - 18/03/2021) fixant la composition des jurys des concours interne et externe pour le recrutement de techniciens supérieurs principaux du développement durable, ouvert au titre de l’année 2021.
  • -*Arrêté du 15 mars 2021 fixant au titre de l’année 2021 le nombre de postes offerts aux concours externe et interne pour le recrutement de techniciens supérieurs principaux du développement durable.
  • Arrêté du 20 avril 2021 portant annulation et réorganisation au titre de l’année 2021 de l’épreuve n° 2 des concours interne et externe pour le recrutement de techniciens supérieurs principaux du développement durable ouverts par arrêté du 10 décembre 2020.

SE PRÉPARER AUX CONCOURS

Attention : veuillez consulter l’arrêté du 8 décembre 2020 avant de consulter les sujets. Cet arrêté précise les nouvelles modalités d’organisation, la nature et le programme des épreuves du concours.

2020

RÉSULTATS

Résultats d’admissibilité ou d’admission

  CARRIÈRE

Le corps des techniciens supérieurs du développement durable comprend les grades suivants :

1° Technicien supérieur du développement durable ;

2° Technicien supérieur principal du développement durable ;

3° Technicien supérieur en chef du développement durable.

Perspectives de progression

Il est possible de progresser dans le corps des Techniciens Supérieurs du développement durable, ou de viser l’accès au corps d’Ingénieur des Travaux Publics de l’état.

Technicien(ne) supérieur(e) principal(e) (2ème niveau de grade)

Les techniciens supérieurs du développement durable recrutés au premier niveau de grade peuvent devenir Technicien(ne) supérieur(e) principal(e) :

  • Par la voie de l’examen professionnel :
    Pour les technicien(ne)s du développement durable justifiant au moins d’un an dans le 4ème échelon de leur grade et d’au moins trois années de services effectifs dans un corps, un cadre d’emploi ou un emploi de catégorie B de même niveau.
  • Par la voie de l’avancement au choix :
    Après inscription sur un tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire, pour les technicien(ne)s supérieur(e)s du développement durable ayant au moins atteint le 7ème échelon du premier grade justifiant d’au moins cinq années de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

A ces critères statutaires s’ajoutent des critères de gestion liés à la capacité à exercer des fonctions à un plus haut niveau d’autonomie et de responsabilité, à la qualité du parcours professionnel, aux compétences et à la capacité d’adaptation à l’évolution de l’environnement professionnel. Ces critères sont appréciés, notamment à travers la manière de servir.

Technicien(ne) supérieur(e) en chef (3ème niveau de grade)

Les techniciens supérieurs principaux du développement durable peuvent devenir Technicien(ne) supérieur(e) en chef :

  • Par la voie d’un examen professionnel
    Pour les techniciens supérieurs principaux du développement durable ayant au moins atteint le 6ème échelon du deuxième grade et justifiant d’au moins trois années de services effectifs dans le corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.
  • Par la voie de l’avancement au choix
    Après inscription sur un tableau d’avancement établi après un avis de la commission administrative paritaire, pour les techniciens supérieurs principaux de développement durable ayant au moins atteint le 7ème échelon du deuxième grade et justifiant d’au moins cinq années de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

A ces critères statutaires s’ajoutent des critères de gestion liés à la capacité à exercer des fonctions à un plus haut niveau d’autonomie et de responsabilité, à la qualité du parcours professionnel, aux compétences et à la capacité d’adaptation à l’évolution de l’environnement professionnel. Ces critères sont appréciés, notamment à travers la manière de servir. Un temps de service minimum est également requis pour le passage au grade supérieur (10 ans dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau, dont 5 dans le grade de technicien supérieur principal).

  TÉMOIGNAGES DE LAURÉATS

Découvre le témoignage d’Alexia, lauréate du concours en juin 2019, Chargée de la lutte contre l’habitat indigne et du schéma départemental d’accueil des gens du voyage à la DDT de l’Ariège.

Découvre le témoignage d’Adrien, lauréat du concours en juin 2017, chargé de mission outils informatiques de la police de l’environnement à la Direction de l’Eau et de la Biodiversité, en administration centrale.

Découvrez le témoignage de Léa, lauréate du concours de TSPDD en juin 2017, chargée de mission gestion quantitative et suivi du contentieux du droit de l’eau en DDT de l’Isère.

  MÉTIERS DU MINISTÈRE

Devenez acteur du développement durable
en assurant des missions valorisantes !

Choisissez une formation d’avenir :

  • La formation s’étend sur 12 mois et comprend des périodes de formation à l’ENTE (à Aix-en- Provence ou à Valenciennes) et des périodes de formation sur votre poste d’affectation.
  • À l’issue de votre formation, vous recevrez le titre de chargé de projet en aménagement durable des territoires qui s’inscrit au Registre national de la certification professionnelle.
  • Vous êtes rémunéré dès le début de votre formation.

En savoir plus sur la formation, les métiers et les carrières (redirection sur le site internet de l’École Nationale des Techniciens de l’Équipement)