Technicien(e) supérieur(e) du développement durable (TSDD examen professionnel)

publié le 28 décembre 2018 (modifié le 14 juin 2019)

  NATURE

Voie d’accès : examen professionnel

Catégorie statutaire : B
Session : 2019
Ouvert aux ressortissants UE : Oui
Ouvert hors UE : Non

  FONCTIONS

Les membres du corps des techniciens supérieurs du développement durable participent, sous l’autorité de fonctionnaires de niveau hiérarchique supérieur ou d’officiers, à la mise en œuvre des politiques de l’État dans les domaines de l’environnement, des transports, du logement, de la construction, de l’habitat, de l’urbanisme, de la prévention des risques, de la mer, de l’énergie ou dans d’autres domaines relevant des attributions du ministre chargé du développement durable.

Ils exercent des fonctions de contrôle, de direction d’activités, d’étude, d’expertise, d’expérimentation, de gestion, de préparation ou de recherche à caractère scientifique, technique ou économique, au sein des spécialités suivantes :

  1. Exploitation et entretien des infrastructures ;
  2. Navigation, sécurité maritime et gestion de la ressource halieutique et des espaces marin et littoral ;
  3. Techniques générales. Ils peuvent participer à des actions d’enseignement ou de formation professionnelle. Ils peuvent, en outre, être chargés de l’animation ou de la coordination d’une équipe.

Les techniciens supérieurs principaux et en chef du développement durable ont vocation à occuper les emplois qui, relevant des domaines et des spécialités mentionnés précédemment, correspondent à un niveau d’expertise acquis par l’expérience professionnelle, par la formation initiale ou par la formation professionnelle. Ils peuvent également participer ou être chargés de la conception et de la réalisation d’études, de contrôles et de travaux à caractère technique ou scientifique.

Ils peuvent être amenés à diriger et à coordonner les travaux des techniciens supérieurs et à encadrer une ou plusieurs équipes.

  RECRUTEMENT

CONDITIONS D’ACCÈS

ATTENTION  : Les candidats sont informés qu’en application de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État, la vérification des conditions requises pour concourir peut intervenir jusqu’à la date de nomination et que seuls les lauréats remplissant bien toutes les conditions d’accès à cet examen professionnel pourront être nommés.

Conformément à l’article 6 du décret n° 2012-1064 du 18 septembre 2012, vous devez impérativement remplir les conditions suivantes pour vous présenter à l’examen professionnel de technicien supérieur du développement durable :

  • être fonctionnaire appartenant aux corps des personnels d’exploitation des travaux publics de l’État, des experts techniques des services techniques, des dessinateurs, des adjoints techniques relevant du ministre chargé du développement durable, des adjoints administratifs relevant du ministre chargé du développement durable, des syndics des gens de mer.
  • Justifier obligatoirement d’au moins sept années de services publics au 1er janvier de l’année d’ouverture du concours.
Calendrier
Ouverture des inscriptions 29 avril 2019
Clôture des inscriptions 31 mai 2019
Écrits 5 septembre 2019
Résultats admissibilité A venir
Dossier RAEP 31 octobre 2019
Oraux du 18 au 22 novembre 2019
Résultats d’admission à partir du 26 novembre 2019

INSCRIPTIONS :

ATTENTION :

Le bureau des concours invite le candidat à anticiper la préparation de son dossier RAEP dès avant la date de confirmation de son admissibilité, et de se tenir prêt à transmettre son dossier RAEP au plus vite. La date de clôture de remise des dossiers RAEP est fixée au 31 octobre 2019

TEXTES DE RÉFÉRENCES

  • Décret n°2012-1064 du 18 septembre 2012 portant statut particulier du corps des techniciens supérieurs du développement durable.
  • Arrêté du 13 décembre 2012 relatif aux modalités d’organisation, à la nature et au programme des épreuves de l’examen professionnel pour l’accès au grade de technicien supérieur du développement durable ainsi qu’à la composition et au fonctionnement du jury.
  • Arrêté du 25 avril 2019 autorisant au titre de l’année 2019 l’ouverture de l’examen professionnel pour le recrutement de techniciens supérieurs du développement durable.

SE PRÉPARER AUX CONCOURS

Annales et rapports de jury

RÉSULTATS

Résultats d’admissibilité ou d’admission (non disponible actuellement)

  CARRIÈRE

Le corps des techniciens supérieurs du développement durable comprend les grades suivants :

1° Technicien supérieur du développement durable ;

2° Technicien supérieur principal du développement durable ;

3° Technicien supérieur en chef du développement durable.

Perspectives de progression

Il est possible de progresser dans le corps des Techniciens Supérieurs du développement durable, ou de viser l’accès au corps d’Ingénieur des Travaux Publics de l’état.

Technicien(ne) supérieur(e) principal(e) (2ème niveau de grade)

Les techniciens supérieurs du développement durable recrutés au premier niveau de grade peuvent devenir Technicien(ne) supérieur(e) principal(e) :

  • Par la voie d’un concours professionnel : pour les technicien(ne)s du développement durable ayant atteint le 4ème échelon de leur grade et justifiant d’au moins trois années de services effectifs dans un corps, un cadre d’emploi ou un emploi de catégorie B de même niveau.
  •  Par la voie de l’avancement au choix : après inscription sur un tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire, pour les technicien(ne)s supérieur(e)s du développement durable justifiant d’au moins un an dans le 6ème échelon du premier grade et d’au moins cinq années de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

A ces critères statutaires s’ajoutent des critères de gestion liés à la capacité à exercer des fonctions à un plus haut niveau d’autonomie et de responsabilité, à la qualité du parcours professionnel, aux compétences et à la capacité d’adaptation à l’évolution de l’environnement professionnel. Ces critères sont appréciés, notamment à travers la manière de servir.

Technicien(ne) supérieur(e) en chef (3ème niveau de grade)

Les techniciens supérieurs principaux du développement durable peuvent devenir Technicien(ne) supérieur(e) en chef :

  • Par la voie d’un concours professionnel : pour les techniciens supérieurs principaux du développement durable justifiant d’au moins un an dans le 5ème échelon du deuxième grade et d’au moins trois années de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau..
  • Par la voie de l’avancement au choix : après inscription sur un tableau d’avancement établi après un avis de la commission administrative paritaire, pour les techniciens supérieurs principaux de développement durable justifiant d’au moins un an dans le 6ème échelon du deuxième grade et d’au moins cinq années de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau..

A ces critères statutaires s’ajoutent des critères de gestion liés à la capacité à exercer des fonctions à un plus haut niveau d’autonomie et de responsabilité, à la qualité du parcours professionnel, aux compétences et à la capacité d’adaptation à l’évolution de l’environnement professionnel. Ces critères sont appréciés, notamment à travers la manière de servir. Un temps de service minimum est également requis pour le passage au grade supérieur (10 ans dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau, dont 5 dans le grade de technicien supérieur principal).