Chargé(e) d’études documentaires principal-e (CEDP examen professionnel)

publié le 26 décembre 2019 (modifié le 19 avril 2021)

  NATURE

Voie d’accès : examen professionnel

Catégorie statutaire : A+
Session : 2021
Ouvert aux ressortissants UE : Non
Ouvert hors UE : Non

  FONCTIONS

Les chargés d’études documentaires principaux assurent la recherche, l’acquisition, le classement, la conservation, l’analyse, l’exploitation et la diffusion de la documentation nécessaire aux missions des ministères dont ils/elles relèvent.

Ils assurent la constitution et la gestion des bases de données, la conception d’outils multimédias.

Ils peuvent être chargés de l’élaboration et de la réalisation de programmes de publication incluant la traduction de documents, la sélection ou la rédaction d’études, d’articles et de notes de synthèse.

Ils peuvent être appelés à exercer des fonctions d’encadrement dans les services d’information et de documentation des départements ministériels, des services déconcentrés ainsi que des établissements publics administratifs dans lesquels ils sont affectés.

  RECRUTEMENT

CONDITIONS D’ACCÈS
Par examen professionnel ouvert aux chargés d’études documentaires ayant accompli, au plus tard le 31 décembre de l’année au titre de laquelle le tableau d’avancement est établi, 3 ans de services effectifs dans un corps, un cadre d’emplois ou un emploi de catégorie A ou de même niveau et ayant atteint le 5e échelon du grade de chargé d’études documentaires.

Calendrier-2021-CEDP-60
Ouverture des télé-inscriptions (à 12 heures, heure de Paris) 7 juin 2021
Clôture des télé-inscriptions (à 12 heures, heure de Paris) 9 juillet 2021
Écrits Sans objet
Résultats admissibilité à compter du Sans objet
Dossier 4 octobre 2021
Oraux 2 au 5 novembre 2021
Résultats d’admission à compter du 5 novembre 2021

INSCRIPTIONS

TEXTES DE RÉFÉRENCES

  • Décret n° 98-188 du 19 mars 1998, modifié, fixant les dispositions statutaires applicables aux corps de chargés d’études documentaires.
  • Décret no 2017-1408 du 25 septembre 2017 modifiant le décret no 98-188 du 19 mars 1998 fixant les dispositions statutaires applicables aux corps de chargés d’études documentaires.
  • Arrêté interministériel du 24 août 2004 fixant les modalités de l’épreuve orale de l’examen professionnel et les règles relatives à la composition et au fonctionnement du jury pour l’accès au grade de chargé d’étude documentaires principal du corps interministériel des chargés d’études documentaires.

SE PRÉPARER AUX CONCOURS
Rapports de jury :

  • 2021 (format pdf - 256.6 ko - 19/04/2021)
  • 2019 (format pdf - 269.4 ko - 18/12/2019)
  • 2018 (format pdf - 174.7 ko - 21/01/2019)
  • 2017 (format pdf - 219.8 ko - 15/02/2017)
  • 2016 (format pdf - 438.6 ko - 18/08/2016)

RÉSULTATS

Résultats d’admissibilité ou d’admission

  CARRIÈRE

Peuvent être promus au grade de chargé d’études documentaires hors classe, au choix, par voie d’inscription à un tableau annuel d’avancement établi, après avis de la commission administrative paritaire compétente, par le ministre dont relève le corps concerné, les chargés d’études documentaires principaux ayant atteint au moins le 5e échelon de leur grade.

Les intéressés doivent en outre justifier :

1° De six années de détachement dans un ou plusieurs emplois culminant au moins à l’indice brut 985 et conduisant à pension du code des pensions civiles et militaires de retraite, à la date d’établissement du tableau d’avancement.

Les services accomplis auprès des organisations internationales intergouvernementales ou des administrations des États membres de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen dans des emplois de niveau équivalent sont également, sous réserve de l’agrément préalable du ministre chargé de la fonction publique, pris en compte pour le calcul des six années mentionnées à l’alinéa ci-dessus ;

2° Ou de huit années d’exercice de fonctions de direction, d’encadrement, de conduite de projet, ou d’expertise, correspondant à un niveau élevé de responsabilité, à la date d’établissement du tableau d’avancement. Ces fonctions doivent avoir été exercées en position d’activité ou en position de détachement dans un corps ou cadre d’emplois culminant au moins à l’indice brut 966.

Dans la limite de 20 % du nombre des promotions annuelles prononcées, les chargés d’études documentaires principaux ayant fait preuve d’une valeur professionnelle exceptionnelle et justifiant de trois ans d’ancienneté au dernier échelon de leur grade peuvent également être inscrits au tableau d’avancement au grade de chargé d’études documentaires hors classe.