Technicien(e) supérieur(e) de l’environnement - (TSE concours professionnel)

publié le 28 décembre 2016 (modifié le 7 septembre 2017)

NATURE

Voie d’accès : concours professionnel

Catégorie statutaire : B+
Session : 2017
Ouvert aux ressortissants UE : Non
Ouvert hors UE : Non

FONCTIONS

Les techniciens de l’environnement sont affectés dans les services déconcentrés relevant du ministre chargé de l’environnement et dans les établissements publics à caractère administratif qui en dépendent.

Les techniciens de l’environnement interviennent dans l’une des trois spécialités suivantes :

1. Espaces protégés ;

2. Milieux et faune sauvage ;

3. Milieux aquatiques.

Ils participent, sous l’autorité du directeur d’établissement ou du chef de service, aux missions techniques et de police de l’environnement dévolues aux établissements et aux services dans lesquels ils sont affectés, dans le domaine de la protection de la faune et de la flore, de la chasse, de la pêche en eau douce et de la protection des espaces naturels. Ils exercent notamment les missions qui leur sont prescrites par la loi en matière de police de l’eau, de la pêche, de la nature et de la chasse.

A cet effet, ils recherchent et constatent les infractions aux réglementations pour lesquelles ils sont commissionnés et assermentés.

Ils mènent et coordonnent des actions de surveillance, de gestion, d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel. Ils sont chargés d’assurer la collecte des données et la réalisation d’études sur l’état des espèces et des milieux naturels. Ils organisent et participent à des actions d’accueil, de pédagogie et d’information auprès du public. Ils peuvent être appelés à participer à des plans ou des opérations de secours.

Ils assurent l’encadrement des agents placés sous leur autorité.

RECRUTEMENT

CONDITIONS D’ACCÈS

Pour concourir, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • appartenir au corps des techniciens de l’environnement,
  • Être, à la date de la première épreuve, en activité, en détachement, en congé parental, en congé maternité, en congé maladie, en congé longue maladie, en congé longue durée, ou en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale,
  • Avoir, le 1er jour des épreuves, au moins atteint le 4e échelon du premier grade et justifier d’au moins trois années de service effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

NB : depuis le 1er janvier 2017, les conditions d’inscription ont été modifiées par rapport aux dispositions antérieures à la réglementation issue du dispositif PPCR.
L’article 48 du décret n° 2016-581 du 11 mai 2016 modifiant divers décrets relatifs à l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie B de la fonction publique de l’Etat prévoit les mesures transitoires d’application : les agents "qui auraient réuni les conditions pour l’inscription à l’examen professionnel [ou concours professionnel] pour l’accès au grade supérieur au plus tard au titre de l’année 2018 sont réputés réunir ces conditions à la date à laquelle ils les auraient réunies en application des dispositions antérieures au présent décret".
S’applique donc la situation la plus favorable aux agents.

ATTENTION : les agents en disponibilité ne peuvent pas se présenter à un concours professionnel.

CALENDRIER

Calendrier
Ouverture des inscriptions 2 juin 2017
Clôture des inscriptions 7 juillet 2017
Écrits 21 septembre 2017
Résultats admissibilité à partir du 10 novembre 2017
Dossier RAEP 27 novembre 2017
Oraux 11 au 15 décembre 2017
Résultats d’admission à partir du 18 décembre 2017

INSCRIPTIONS
Présentation générale et notice explicative (format pdf - 278.4 ko - 30/05/2017)
Guide de remplissage RAEP (format pdf - 127.9 ko - 06/09/2017)
Dossier RAEP (format pdf - 218.4 ko - 06/09/2017)

S’inscrire en ligne

TEXTES DE RÉFÉRENCES

  • Décret n° 2001-586 du 05 juillet 2001 portant statut particulier du corps des techniciens de l’environnement.
  • Arrêté du 7 novembre 2002 fixant les modalités du concours professionnel pour l’accès au grade de technicien supérieur de l’environnement. 
  • Arrêté du 12 avril 2017 modifiant l’arrêté du 7 novembre 2002 fixant les modalités du concours professionnel pour l’accès au grade de technicien supérieur de l’environnement.
  • Arrêté du 19 mai 2017 autorisant au titre de l’année 2017 l’ouverture d’un concours professionnel pour l’accès au grade de technicien supérieur de l’environnement
  • Arrêté du 13 septembre 2017 (format pdf - 44.3 ko - 07/09/2017) fixant la composition du jury du concours professionnel pour l’accès au grade de technicien(ne) supérieur(e) de l’environnement ouvert au titre de l’année 2017

SE PRÉPARER AUX CONCOURS

Annales des épreuves, rapports de jury

RÉSULTATS

Résultats d’admissibilité ou d’admission (non disponible actuellement)

CARRIÈRE

Le corps des techniciens de l’environnement comporte les grades et échelons suivants :

1. Le grade de technicien, qui comprend treize échelons ;

2. Le grade de technicien supérieur, qui comprend huit échelons ;

3. Le grade de chef technicien, qui comprend huit échelons.

La promotion au grade de chef technicien de l’environnement

  • Peuvent être promus au grade de chef technicien au choix, après inscription sur un tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire, les techniciens supérieurs détenant au moins huit ans de services effectifs dans le corps des techniciens et comptant au moins une année d’ancienneté dans le 2e échelon de leur grade au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est établi le tableau.

Les autres perspectives de carrière :

Accès au grade d’ ingénieur de l’agriculture et de l’environnement (catégorie A)

  • par examen professionnel ouvert aux chefs technicien de l’environnement n’ayant pas atteint le dernier échelon du grade et justifiant de dix années de services publics.
  • Par inscription sur une liste d’aptitude : pour les chefs techniciens de l’environnement ayant atteint le dernier échelon du grade.